Madeleine Leveque
Psychothérapie à Paris 19

La Psychogénéalogie, les questions fréquentes.


Lorsque je parle de la psychogénéalogie, souvent la première réaction est: la psycho- quoi ?

Une fois la définition donnée, la deuxième réaction est une succession de questions.

Je me suis dit qu’il serait temps de les rassembler dans un article et d’y répondre ! Et si jamais tu en as d’autres qui te viennent, poses-les en commentaire.

Cet article pourra évoluer par la suite.

C’est quoi la psychogénéalogie et à quoi elle sert ?

C’est une analyse qui fait donc le lien entre ta généalogie et ta psychologie.

En faisant un travail en psychogénéalogie tu viens questionner l’histoire de ta famille et la mettre en parallèle avec ta propre histoire personnelle.

 

C’est aussi l’étude du système familial dans lequel tu es, et que tu perçois. Ce système a des règles, des blessures et traumas partagés, des secrets et non-dits qui ensemble viennent conditionner la place de chaque membre du système.

Mettre de la conscience sur ce système familial c’est ainsi se donner l’autorisation de sortir des conditions et schémas qui ne vont pas dans le sens désiré par ton individualité.

Par exemple, une personne qui a pour rêve de devenir artiste mais qui se sent empêché pour une raison qu’elle ignore. Ce blocage pourrait venir d’un trauma vécu par un ancêtre ou bien par la famille (à une certaine époque être artiste était très mal vu, voire honteux dans certains milieux sociaux).

Si tu as vu le film de Pixar Coco (super film sur le sujet transgénérationnel par ailleurs), c’est ce qui arrive à Miguel, le petit garçon qui rêve de devenir musicien mais dans sa famille faire de la musique c’est interdit car son arrière arrière grand-mère a été quitté et a dû se débrouiller seule pour s’occuper de son foyer. La musique a été banni de la famille et la règle du « travailler dur » avec un métier « porteur » ( en l'occurence dans le film, le métier est coordonnier : plus sécure pour porter et être en marche justement ) a été installée. Au cours du film, l’histoire ne se révèle pas tout à fait comme elle a été racontée de génération en génération, ce qui est un autre point important du travail en transgénérationnel.

Cela permet de contextualiser les histoires familiales et de les comprendre d’un autre point de vue, un point de vue plus en hauteur, et de lâcher ce qui ne t’appartient pas.

Et comme je le dis souvent, la psychogénéalogie sert à rendre à Tata Simone ce qui appartient à Tata Simone !

Il y a t-il une différence entre psychogénéalogie et analyse transgénérationnelle ?

C’est la même chose !

Le terme transgénérationnel implique l’idée de transmissions qui ont traversé les générations. Ces transmissions peuvent aussi sauter des générations. Une blessure survenue à une grand-mère peut venir impacter la vie de la petite fille sans impacter la fille par exemple.

En quoi ce que mes ancêtres ont vécu peut avoir un impact sur ma vie ?

Dans le système familial, il y a ce que l’on appelle les loyautés familiales. En arrivant dans une famille, nous nous devons d’être loyaux envers celles et ceux qui nous ont précédés. Cette loyauté est liée à un principe de survie, afin de rester dans le clan familial.

C’est une croyance très forte selon laquelle le manque de loyauté envers sa famille et son clan ferait prendre le risque du rejet. La peur de sortir du clan est très forte car nous avons encore dans notre cerveau reptilien cette idée que sortir du clan équivaut à mourir. En tant qu’espèce humaine, nous devons notre survie à la communauté. Un homme préhistorique ne tenait pas bien longtemps seul dans la nature.

 

Et donc par ce système de loyauté familial, nous allons continuer à perpétuer les vécus, les croyances, les peurs et mêmes les blessures et traumas de nos ancêtres. On continue en quelques sorte de les faire vivre à travers nous

Tu pourrais aussi avoir une volonté inconsciente de réparer quelque chose vécu comme une injustice ou autre blessure d’un de tes ancêtres. Une réparation toujours avec cette idée de loyauté familiale.

Par exemple, un ancêtre a fait une grosse faillite et ça a ruiné toute la famille, et tu vas t’acharner dans ta vie à faire fortune afin de réparer ce vécu passé et en quelque sorte payer la dette de ton ascendant. Dans cet exemple, nous viendrons interroger en séance si ce désir de fortune est un véritable choix de ton cœur pour toi ou si tu ne le fais que par loyauté.

 

Tout ce roman familial se trouve dans notre inconscient. Carl Gustav Jung parle d’inconscient collectif, ce super inconscient contenant les savoirs qu’en tant que groupe humain nous partageons. Il y a un inconscient collectif de l’espèce humaine, d’une région du monde, d’un pays… et en psychogénéalogie, nous parlons donc d’inconscient familial. C’est dans cet espace que les choses se transmettent.

 

De la même manière que nous détenons des informations sur notre propre vie que nous avons  dans notre inconscient personnel.

Est-ce qu’on peut faire une thérapie transgénérationnelle quand on ne connait pas, qu’on n’a aucun élément d’information sur la famille ?

Oui c’est possible ! En psychogénéalogie, on fait avec les informations que l’on a ! Et le fait de manquer d’informations est en soit une information ;)

S’il manque beaucoup d’informations, nous allons questionner ensemble cette opacité dans le roman familial et comment cela a pu impacter ta vie.

Aussi, je donnerai des pistes de ressources pour aller chercher des informations manquantes. Il existe maintenant des sites très bien fournis de généalogie et autres espaces d’archives.

Enfin, il se peut que lorsque que l’on commence à chercher des informations viennent à être trouver ;) 

Cela est déjà arrivé en consultation que la personne soit avec une question restée jusqu’alors sans réponse et que la semaine qui a suivi la séance, une tante lui raconte une histoire qui répond exactement à sa question.

Comment savoir si on est concerné par un trauma familial, si on en porte un ?

L'important pour moi quand on traite du passé et surtout du passé familial est de toujours revenir au présent et à soi. On vient en psychogénéalogie parce qu'on a un blocage une difficulté dans notre vie.  On peut soupçonner le trauma familial quand il y a des blocages inexplicables par d'autres méthodes et enquête sur soi, quand il y a des répétitions de situations, de rencontres, quand on ressent des émotions qui nous paraissent étrangères (par exemple, je ne comprends vraiment pas ma peur de la voiture, je n'ai jamais vécu quoi que ce soit qui pourrait l'avoir déclenchée), on peut retrouver aussi des éléments de parcours de vie similaires avec nos ascendants...

Il y a plusieurs pistes qui amènent vers un potentiel trauma ne nous appartenant pas.

En psychogénéalogie, on travaille avec un génosociogramme, un arbre généalogique où sont marqué les événements marquant de la vie de la famille et leur répercussions possibles et les différents liens. Voir sa famille de cette manière peut être très révélateur. On travaille toujours en hypothèses après la justesse de l'hypothèse se fait ressentir par le corps. C'est ce moment où la prise de conscience fait sens. On ne pourra pas être certain à 100% surtout si cela date de longtemps où encore si on a que très peu d'éléments historiques de notre famille et là on revient de nouveau au présent et au ressenti face au blocage.

Et là si le ressenti est libéré savoir quand et depuis quand n'a généralement plus autant d'importance...

Ça dure combien de temps une thérapie transgénérationnelle ?

Ca dépend de ta demande et de ton besoin, de la cause du blocage, des résistances familiales aussi.

Parfois en quelques séances parfois en 1 ou 2 ans. 

 

Évidemment, l’inconscient familial est tellement vaste que l’on pourrait y plonger et l’analyser pendant des années et des années.

D’expérience, je remarque que ces explorations se font par périodes. Et c’est bien sain, il faut du temps pour souffler, respirer un temps, intégrer ces découvertes avant de repartir en plongée.

Comment fait-on pour se libérer du transgénérationnel ?

Parfois, la simple prise de conscience permet la libération.

Parfois, il est nécessaire de rajouter quelques outils pour accompagner la transformation. Un accompagnement holistique permet de changer ces mémoires restées bloquées car on va aller dans l’émotionnel, le mental, le corps via l’énergétique et système nerveux.

C’est quoi la différence entre la thérapie de psychogénéalogie et la constellation familiale ?

Ce sont deux approches complémentaires.

La constellation familiale se fait en groupe et c’est une représentation du système familial sur un problème donné. Les membres du groupe vont venir représenter les membres de ta famille et ce qui se jouent entre eux. Les outils de travail seront le groupe et les ressentis libérés.

En psychogénéaogie, le travail se fera sur l’analyse de ce système dans sa globalité. L’outil de travail principal ici est l’arbre généalogique et de là on part sur une analyse du système.

Est-ce que l’on peut faire les deux thérapies, personnelle et transgénérationnelle ?

Oui tout à fait !

D’ailleurs, je fonctionne plutôt de cette manière-là en général, en faisant les deux thérapies.

Que l’on vienne pour une analyse transgénérationnelle ou pour une thérapie personnelle, cela part systématiquement de soi. Vous venez parce qu’il y a une problématique qui vous concerne vous, il y a un blocage chez vous.

Les causes des problématiques sont multiples et s’alimentent les unes les autres.

Donc si par exemple tu as une problématique telle que de grandes difficultés à prendre ta place dans ta vie en générale ou bien dans un domaine de vie. Nous pourrons voir ensemble sur ton arbre généalogique comment est représentée ta place dans ton système familial et les répercussions que cela peut engendrer dans ce sentiment de ne pas avoir ta propre place. Et en même temps, on va venir travailler ensemble la confiance en toi, ton estime de toi pour te permettre à l’avenir de prendre la place que tu mérites.

Est-ce je peux sauver ma famille en travaillant en psychogénéalogie ?

Et bien non tu ne peux pas. Tu ne peux que te sauver toi-même.

 

Tout part de toi. On a beau travailler sur ton arbre généalogique et sur tous les systèmes qui ont été mis en place, c’est toi le centre de ce travail, et on y reviendra toujours.

 

Une fois cela rappelé, il est à noter qu’étant un maillon de ta chaîne familiale, il est observable que lorsque tu bouges, cela fait bouger d’autres maillons.

Donc oui, on observe des évolutions chez les autres membres de la famille lorsque l’on se met à travailler sur sa psychogénéalogie, mais ces évolutions sont propres à ces personnes et toujours à leurs rythmes. Il est a rappelé que le changement peut entraîner chez certaines personnes de grands inconforts. Donc attention, si toi tu as envie de tout faire bouger, les autres ne sont pas forcément dans le même désir.

Pour aller plus loin : 

Tu trouveras sur mon site : La psychogénéalogie

Et si tu as d'autres questions, n'hésite pas à les poser en commentaire de cet article ! 

Et si la psychogénéalogie te parle pour ton développement personnel, tu peux me contacter ou prendre directement rdv


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Les États du Moi en Analyse Transactionnelle : Mieux se connaitre et se comprendre.

16 Fév 2024

En séance de thérapie, ou même lors de mes accompagnements en entreprise, j’utilise régulièrement l’Analyse transactionnelle (ou AT). Un outil de psychologie...

La Psychogénéalogie, les questions fréquentes.

25 Jan 2024

Lorsque je parle de la psychogénéalogie, souvent la première réaction est: la psycho- quoi ?
Une fois la définition donnée, la deuxième réaction est une suc...

Les fêtes de Noël, période pour certain.es anxiogène... Comment les rendre plus apaisées ?

21 Déc 2023

Les fêtes de Noël et de fin d'année sont-elles un moment de paix, de joie ou de solitude et d’angoisse familiale ?
Noël n’est pas toujours signe de grande f...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.